Les Terres Ingrates

Top 10 des meilleures zones de leveling dans World of Warcraft
3.7 (3)

World of Warcraft est un jeu avec un monde incroyablement vaste. Chaque zone est unique, que ce soit en termes de quêtes, de musiques, de design… au point qu’il peut être difficile de décider où aller pour monter son personnage. C’est encore plus vrai depuis que nous avons la fonctionnalité des Lignes Temporelles de Chromie, qui nous permettent de décider dans quelle extension nous voulons jouer (en phase de pexing).

Il se trouve que je peux peut-être vous aider. Certaines zones sont plus importantes que d’autres vis-à-vis de l’histoire globale du jeu, et il est possible que vous vouliez privilégier celles-ci. Alors, si vous êtes quelqu’un qui, comme moi, aime le lore de ce jeu, continuez de lire, car voici mon top 10 des meilleures zones de leveling de World of Warcraft si vous êtes un fanatique du lore ! Cependant, gardez à l’esprit que cet article est basé entièrement sur mes préférences personnelles.

La Marche de l’OuestLa Marche de l’Ouest

La Marche de l’Ouest nous prouve qu’il n’est pas nécessaire d’être une zone de haut niveau pour avoir une histoire riche. Cette zone côté Alliance uniquement (désolée à tous les Hordeux), nous embarque dans une aventure dont l’issue est la renaissance de la Confrérie Défias, que tout le monde pensait éteinte depuis la mort de leur chef, Edwin VanCleef. L’histoire de la Marche de l’Ouest ressemble à une série télévisée dramatique, avec ses mensonges, ses tromperies, et ses retournements de situations. L’histoire s’intègre aussi dans l’histoire du domaine de classe des voleurs dans Légion, alors il peut être intéressant de faire les quêtes de la Marche de l’Ouest avant pour avoir tout le contexte.

Les Terres de l’Angoisse

Les Terres de l’Angoisse

Ok, je sais que les Terres de l’Angoisse ne représentent pas le lieu de vacances idéal, mais ne restez pas bloqués sur son apparence lugubre. Dans cette zone, nous devons réveiller les Parangons Klaxxi’va et nous battre à leur côté pour renverser l’Impératrice Shek’zeer, qui a été corrompue par le Sha de la Peur. Les quêtes sont géniales, et nous formons un lien, qui ressemble presque à de l’amitié, avec les Parangons. Mais ces derniers n’ont jamais oublié leur vrai maître, et, ayant senti le retour du pouvoir de Y’shaarj, ils s’allient avec Garrosh Hurlenfer à la fin de l’extension. Les nouvelles amitiés ne font pas le poids face à des allégeances vieilles de plusieurs siècles, et nous devons malheureusement mettre fin à leurs jours lors du raid du Siège d’Orgrimmar.

Les Pics Foudroyés

Les Pics Foudroyés

Si vous aimez la mythologie nordique, alors les Pics Foudroyés sont faits pour vous ! C’est non seulement une zone remplie de références (notamment les personnes Thorim et Loken), mais les paysages sont aussi à couper le souffle.

Les Pics Foudroyés ont aussi une suite de quête importante concernant Brann Barbe-de-Bronze, qui nous envoie chercher les deux moitiés d’une clé qui nous permettant d’avoir accès à Ulduar. Grâce à cette suite de quêtes, nous en apprenons davantage sur Ulduar, et nous réunissons même Brann avec son frère, Muradin. Nous finissons également par apprendre quelle force obscure est emprisonnée dans Ulduar, et nous la combattons dans le raid du même nom.

Dans l’ensemble, les Pics Foudroyés est donc une zone incroyable qui nous procure plus d’information concernant l’un des raids les plus appréciés du jeu.

La Couronne de Glace

La Couronne de Glace

On ne peut pas parler de World of Warcraft sans mentionner la Couronne de Glace. Dans cette zone se trouve la Citadelle de la Couronne de Glace, l’antre du Roi Liche, l’un des antagonistes les plus mémorables et les plus aimés du jeu. Les quêtes de cette zone nous voient porter le combat contre le Fléau aux portes du domaine du Roi Liche. Cette zone abrite aussi l’Enceinte du Tournoi d’Argent tout au nord de la zone, où la Croisade d’Argent, un ordre se battant contre le mal, et l’un des principaux acteurs de la campagne contre le Roi Liche, est basée. Ce tournoi a été organisé pour entraîner l’armée pour l’assaut final contre le bastion du Roi Liche, et le grand final de cette zone est, bien évidemment, le raid de la Citadelle de la Couronne de Glace.

La Désolation des Dragons

La Désolation des Dragons

La Désolation des Dragons est célèbre pour les évènements concernant la Porte du Courroux, où Dranosh Saucroc est tombé aux mains du Roi Liche, et où le Grand Apothicaire Putress a utilisé sa nouvelle peste, affectant aussi bien les vivants que les morts-vivants, pour décimer les forces de l’Alliance, de la Horde, et du Fléau, conduisant à la mort du Généralissime Bolvar Fordragon.

Néanmoins, la Désolation des Dragons est aussi riche en ce qui concerne l’histoire des dragons et des différents vols draconiques. C’est non seulement l’endroit où reposent les restes de Galakrond, mais aussi une zone comportant des quêtes par rapport aux vols draconiques rouge, vert, bronze, et vert, mais aussi par rapport au vol infini. Tout ceci va sans doute se révéler encore plus important dans le futur, puisque la prochaine extension est centrée sur les dragons.

Azsuna

Azsuna

La plupart des zones de Légion sont incroyables, et Azsuna ne fait pas exception à la règle. Bien qu’il y ait des quêtes intéressantes concernant le vol draconique bleu, je pense que la vraie richesse de la zone vient des quêtes concernant le Prince Farondis (et les elfes de la zone). Farondis a été l’un des seuls à avoir oser défier la Reine Azshara quand elle a passé un pacte avec les démons, et en punition pour son affront, Azshara l’a maudit, lui et son peuple, à ne jamais connaître le repos de la mort. Son peuple le considère désormais comme un traître, et nous nous lançons avec lui dans une quête pour récupérer la Pierre-des-Marées de Golganneth (dont nous avons besoin pour combattre la Légion)

Cette zone est d’autant plus importante que la Pierre-des-Marées refait son apparition dans Battle for Azeroth, quand la Reine Azshara, qui a récupéré la relique, l’utilise pour nous emprisonner dans son royaume, Nazjatar.

La Forêt de Jade

La Forêt de Jade

Cette zone est clairement un choix très personnel. Je joue à World of Warcraft depuis mes 6 ans, mais la première extension à laquelle j’ai joué en tant que véritable joueuse (et pas seulement une petite fille explorant le monde à dos de monture volante), a été Mists of Pandaria. La Forêt de Jade a par conséquent une place spéciale dans mon cœur, mais cela ne veut pas dire qu’elle n’est pas importante au niveau du lore.

Tout d’abord, nous rencontrons le Chroniqueur Cho, qui est un personnage important tout au long de l’extension, mais aussi dans Battle for Azeroth, quand nous revenons en Pandarie une fois que N’Zoth a été libéré. Du côté de l’Alliance, nous avons aussi l’occasion d’effectuer des quêtes aux côtés d’Anduin Wrynn, le prince de Hurlevent, et nous le voyons grandir et devenir un jeune homme indépendant.

La Forêt de Jade étant également la première zone de l’extension, nous apprenons également à travers elle le fonctionnement de la Pandarie et de ses habitants. Le fait que la terre elle-même réagisse aux émotions des gens, et les conséquences de la guerre faisant rage entre l’Alliance et la Horde, et aussi un thème récurrent de l’histoire de la zone.

Val’sharah

Val’sharah

L’histoire de Val’sharah est centrée sur une chose : l’influence grandissante du Cauchemar d’Émeraude. Le Rêve d’Emeraude, et sa partie corrompue (le Cauchemar d’Émeraude) ont toujours été un aspect important du lore, et nous pouvons enfin le voir de nos propres yeux.

L’histoire de cette zone est tout bonnement exceptionnelle. Nous devons récupérer les Larmes d’Elune, l’un des Piliers de la Création, et avons besoin de parler à Cénarius pour en savoir plus. Néanmoins, le Dieu Sauvage a été infecté par une forme de corruption, et nous sommes allés chercher de l’aide auprès de trois Archidruides pour pouvoir invoquer l’aspect dragon Ysera, afin de sauver Cénarius. Mais, bien évidemment, tout ne se passe pas comme prévu, et l’histoire s’achève sur un combat contre Ysera elle-même, qui a été corrompue par Xavius.

SylvardenSylvarden

La mort d’Ysera lors des événements de Légion est quelque chose qui a profondément touché la communauté, alors il va sans dire que la voir impliquée dans l’histoire de Sylvarden a fait l’effet d’une bombe. Et quelle histoire ! Bien qu’elle ne soit pas entièrement focalisée sur Ysera, une grande partie l’est. Sylvarden se trouve dans l’Ombreterre, et c’est l’endroit où les Dieux Sauvages et les esprits de la nature vont après leur mort. C’est ainsi logique qu’Ysera soit ici, dans sa graine sauvage, en attendant de renaître.

Mais Sylvarden est dans une période de sécheresse, et nous devons donc sauver la graine d’Ysera avant qu’il ne soit trop tard. Cette suite de quête nous amène à voir les évènements de Val’sharah à travers les yeux d’Ysera, ce qui a rouvert une vieille blessure.

A la fin, c’est la Reine de l’Hiver, la dirigeante de Sylvarden, elle-même qui la sauve, et voir à nouveau Ysera dans toute sa grandeur et sa splendeur est quelque chose qui m’a donné (et me donne toujours) des frissons.

Les Terres Ingrates

Les Terres Ingrates

Pour quelqu’un n’ayant jamais fait les quêtes de cette zone, elle peut sembler être un choix étrange. Et pourtant, les Terres Ingrates abritent en fait l’histoire de l’origine d’un personnage très important : Irion.

En effet, nous rencontrons Rheastrasza, un dragon rouge qui expérimente sur des œufs de dragons noirs. La mission de Rhea est d’arriver à obtenir un œuf de dragon noir dépourvu de la corruption du vol draconique noir. Et pour cela, le vol draconique rouge est prêt à tout, même à retenir prisonnière Nyxondra, une dragonne noire, et la forcer à pondre des œufs. Avec notre aide et celle d’un gnome appelé Docteur Blam, l’expérience aboutit enfin, et nous avons devant nos yeux le premier œuf sain du vol draconique noir, qui donnera éventuellement naissance à Irion.

Adorant les dragons et étant en plus fan d’Irion, j’adore cette zone, et j’ai effectué ces quêtes de nombreuses fois avec plusieurs personnages.

Mentions honorables :

Les Clairières de Tirisfal

Les Clairières de Tirisfal valent le détour en ce qui concerne leur importance dans le lore. En effet, c’est dans cette zone que se trouvent les ruines de Lordaeron, le royaume du défunt roi Terenas Menethil, qui a été assassiné par son propre fils, Arthas Menethil, plus tard connu sous le nom du Roi Liche.

Suramar Les Clairières de Tirisfal

Suramar

Suramar est seulement une mention honorable car ce n’est pas une zone de leveling. Mais l’histoire de cette zone est sans contexte l’une des meilleures de WoW, et a été une vraie bouffée d’air fraîche après l’expérience de la Jungle de Tanaan à Warlords of Draenor. L’histoire nous amène à travailler avec la Première Arcaniste Thalyssra pour mener une insurrection contre la ville de Suramar et renverser la Grande Magistrice Elisande, qui s’est alliée avec la Légion Ardente.

Bien qu’étant une suite de quête incroyablement longue, elle nous donne véritablement la sensation qu’une rébellion est en train de se produire, et le raid du Palais Sacrenuit vient conclure de façon épique cette page de l’histoire de Légion.

Le Rivage Brisé

Le Rivage Brisé

Si vous êtes un personnage de la Horde, j’ai bien peur que le Rivage Brisé n’ait pas grand-chose à vous apporter. En ce qui concerne l’Alliance cependant… La suite de quête concernant Anduin est triste et magnifique à la fois. Elle commence par un compas que nous trouvons dans la mer pas loin des côtes du Rivage Brisé, et nous emmène à Hurlevent pour le rapporter à Anduin. Il se trouve que ce compas a en fait été offert par Anduin à son défunt père, le roi Varian Wrynn. Ce souvenir rappelle des évènements douloureux à Anduin, qui part en quête de réponse. Nous le suivons dans ce pèlerinage, d’abord dans les rues de Hurlevent, puis sur le Rivage Brisé, jusqu’à l’endroit où son père a succombé. La cinématique à la fin de la suite de quêtes est l’une de mes préférées, et nous voyons vraiment Anduin grandir, à la fois en tant qu’homme, mais aussi en temps que roi.

Drustvar

Drustvar

La dernière zone dont je vais parler est Drustvar. Ici, nous suivons Lucille Malvoie, la fille du Seigneur et de Dame Malvoie, qui font parti des quatre maisons que dirige Kul Tiras. Des choses sombres et étranges se passent à Drustvar, des sorcières font appel à des rituels sinistres, et nous devons découvrir la vérité derrière tout ceci. Avec l’aide de Lucille, nous reformons l’Ordre des Braises, et nous nous battons contre les sorcières et les Drust… pour finalement découvrir que ce sont Seigneur et Dame Malvoie eux-même qui sont derrière tout ça, Dame Malvoie ayant fait appel aux Drust pour sauver son mari. Néanmoins, ils ne sont que des pions servant les plans de Gorak Tul, un ancien ennemi que les habitants de Drustvar pensaient évanoui. Bien que cette histoire puisse sembler isolée, nous faisons à nouveau face aux Drust à Sylvarden, alors il est de toute évidence que Drustvar a son importance dans l’histoire globale du jeu.

World of Warcraft a bien évidemment une multitude d’autres zones intéressantes, et avec la prochaine extension, Dragonflight, il ne fait aucun doute que nous aurons l’occasion de découvrir plein d’autres histoires incroyables.

Notez cet article.
[Total: 3 Average: 3.7]